top of page

Tartelettes aux pommes sans gluten, faible indice glycémique

Dernière mise à jour : 12 mars 2023

Voici une recette que j'ai créée : sans gluten, à faible indice glycémique. Elle convient donc parfaitement pour un régime anti-inflammatoire (arthrose, maladie auto-immune, inflammation chronique de bas grade, syndrôme du côlon irritable,...) ou dans le cadre d'un régime pour lutter contre l'insulino-résistance ( diabète de type II, syndrôme des ovaires polykystiques, surpoids, obésité, syndrôme métabolique, NASH,...). Préparez vos papilles !


Pour la réaliser, il vous faudra un rouleau à pâtisserie, 1 pinceau et 3 moules à tartelette ou un petit moule à tarte, et vos petites mains ! Enfilez votre tablier de pâtissier (e) et c'est parti :-)

 

Ingrédients (pour 3 tartelettes)

  • 100 g de farine d’amande

  • 80 g de carré frais ou autre fromage frais

  • 2 pommes

  • 3 c à s de compote de pomme sans sucre ajouté

  • 1 poignée d'amandes concassées

  • 100 ml de lait d’amande non sucré

  • 1 pointe de sel

  • 3 c à s d'erythritol

  • Cannelle en poudre

  • Huile d’olive


Étape 1 :

Préparer la pâte : battre les carrés frais et le lait d’amande de manière à obtenir une préparation lisse. Ajouter la farine et le sel. Former une boule de pâte, filmer et réserver au frais.


Étape 2 :

Éplucher les pommes et les passer à la mandoline afin d’obtenir des tranches régulières. Les mélanger avec l'erythritol et la cannelle en poudre.


Étape 3 :

Badigeonner d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau les moules à tarte.

Étaler la pâte au rouleau et la placer la dans vos moules.

Étaler 1 c à s de compote de pomme dans le fond de chaque tartelette. Puis disposer les tranches de pommes à la cannelle. Saupoudrer d'amandes concassées et appliquer une couche d'huile d'olive au pinceau.




Enfourner à 180° pendant 20 à 25 minutes

 

La cannelle et les fibres des amandes et des pommes permettent de diminuer l'indice glycémique de la recette.


Il est prouvé que la consommation de 1 g de cannelle par jour a un impact sur la gestion de la glycémie. Quant aux pommes, outre le fait qu'elles contiennent des fibres interréssantes pour le microbiote, elles sont également riches en quercétine, un flavonoïde anti-oxydant. Manger une pomme par jour vous éloigne du docteur pour toujours, dixit nos grands-parents ;-)

A déguster à l'heure du goûter pour favoriser l'entrée du tryptophane dans le cerveau et donc la formation de sérotonine (neurotransmetteur qui contrôle entre autres la sasiété) et de mélatonine ( pour bien dormir).


Bon appétit !


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page