top of page

De l'Amour dans votre Assiette


Ce mois-ci, j’ai choisi un sujet un peu plus léger (dans tous les sens du terme) ! Février est généralement associé à deux choses : le ski, et l’amour (je dis l’amour car la saint Valentin ne devrait pas être réservée qu’aux amoureux 🥰). Et comme le ski ce n’est pas ma tasse de thé, d’une part, parce que moi sur des skis ça ressemble à un éléphant sur un fil de soie, et d’autre part, parce que raclette et tartiflette pour une nutritionniste, c’est toujours un peu compliqué. Alors je n’ai pas d’autre choix que de vous parler de l’amour…au travers de l’alimentation bien sûr !



Je me suis posée la question de savoir pourquoi dit-on de certains aliments qu’ils ont des propriétés « aphrodisiaques » : quels sont-ils ? Et quels sont les mécanismes biochimiques qui leur donnent ces dites caractéristiques ?

 

Parmi les plus souvent cités, on retrouve le gingembre, le ginseng, le maca, la cannelle, le safran, le chocolat noir, les fruits rouges et les fruits de mer.

 

Pour la plupart, ils sont dit aphrodisiaques pour leurs effets « stimulant » ou « énergisant ». Et en effet, derrière ces deux termes se cache des effets métaboliques liés de près ou de loin à la fonction sexuelle. Les études sont peu nombreuses et peu fiables sur le sujet, mais l’important c’est d’y croire 😅. Ce qui est sûr, c’est qu’ils améliorent la circulation, protègent les vaisseaux sanguins et améliorent votre santé de part les antioxydants qu’ils contiennent. Tout cela en effet vous permettra d’être plus performant (je vous laisse imaginer en quoi) et également, d’avoir un cœur en bonne santé. Or, l’amour n’est-il pas représenté par le cœur finalement 💓 ?

 


Le gingembre est dit aphrodisiaque je suppose pour ces effets bénéfiques sur la circulation sanguine (anti-plaquettaire, vasodilatateur, antioxydant et anti-inflammatoire) et donc sur la santé cardio-vasculaire. Les molécules actives qu’il contient (6-shogaol, le 6-gingérol et la 10-déshydrogingerdione), ont des effets inhibiteurs sur le facteur NF-kB et certaines cytokines très impliqués dans les processus inflammatoires. C’est également un excellent anti-oxydant de par son action sur deux complexes enzymatiques la SOD et le GSH-Px, les deux barrières principales que notre corps possède pour lutter contre l’oxydation. Enfin, il a une action vasodilatatrice (par inhibition de l'oxyde nitrique synthase, enzyme qui catalyse la production d’oxyde nitrique NO- cf explications plus détaillées dans le paragraphe sur le ginseng). Vasodilatation primordiale à l’érection.   

 

Le Ginseng est utilisé en médecine chinoise pour traiter les troubles sexuels chez les hommes. Et apparemment c’est prouvé par plusieurs études scientifiques ! Messieurs, le ginseng améliorerait la fonction érectile... Ces actions sont principalement attribuées aux ginsénosides qui sont les principaux composants pharmacologiques actifs du ginseng. Ils favorisent la synthèse d'oxyde nitrique (NO) dans les cellules endothéliales et les nerfs périvasculaires, et améliorent la sensibilité des cellules des vaisseaux sanguin au NO. Cette libération de NO provoque une vasodilatation (dilatation des vaisseaux sanguin), favorisant ainsi un meilleur afflux sanguin vers les corps érectiles (ou corps caverneux) et donc une meilleure érection. D’autre part, il aurait une action sur le taux de testostérone et donc sur la libido. Il semblerait qu’il agit comme régulateur de l’axe hypophyso-testiculaire (axe « cerveau-testicules ») aux niveaux hormonal et neuronal. Enfin, il aurait également des effets sur la fertilité en améliorant la qualité des spermatozoïdes.


J’attire juste l’attention sur le fait que les résultats des études scientifiques sur le sujet dépendent d’une part de la dose administrée et d’autre part de la durée du traitement (sans parler du lobbying).

 

Le maca est une plante originaire du Pérou, réputée pour stimuler le désir sexuel. Mais pas que : il aurait aussi des effets neuroprotecteurs, des effets sur l'amélioration de la mémoire, et des propriétés antidépressives, antioxydantes, anti-cancéreuses, et anti-inflammatoires. Cependant, les recherches peinent à démontrer de manière formelle le rôle du maca sur le désir sexuel, la libido, la production de spermatozoïdes et la fertilité. Certains travaux suggèrent également que le maca pourrait contenir des composés bioactifs aux effets similaires à la testostérone, mais là encore, cela n'est pas scientifiquement établi.

 Malgré l'absence de preuves scientifiques solides, les participants des différentes études mentionnent généralement une amélioration du désir sexuel et de la libido. Est-ce le résultat d’un effet placebo ? Est-ce dû à son effet tonifiant général (qui lui est prouvé en revanche) ?


Concernant le safran, Là encore la recherche est limitée mais il est dit que certains composés du safran (safranal entre autres) auraient des effets bénéfiques sur la libido et la

fonction sexuelle. Je pense que les propriétés aphrodisiaques qu’on lui attribue sont plus liées à ses propriétés antioxydantes et antidépressives qu’à des effets directs sur la libido.


Les effets bénéfiques de la cannelle sont nombreux : effets antimicrobien et antiparasitaire, effets sur la glycémie et l’insulinorésistance, sur la pression artérielle (effet vasodilatateur), sur le taux de cholestérol sérique, propriétés antioxydantes et capture des radicaux libres, inhibition de l'agrégation des protéines tau et de la formation de filaments impliquées dans la maladie d'Alzheimer, effets inhibiteurs sur l'ostéoclastogenèse, effets anti-sécrétagogues et anti-ulcères gastriques, activité anti-nociceptive et anti-inflammatoire, propriétés de cicatrisation des plaies et enfin effets hépato-protecteurs. Bref, inutile de vous dire qu’elle est une de mes épices préférées ! Mais si on attribue à la cannelle des propriétés aphrodisiaques depuis plusieurs millénaires (dans la mythologie grecque, Aphrodite, déesse de l’amour, du désir et de la beauté, l’utilisait dans ses rituels) cela serait dû à son effet vasodilatateur qui, comme pour le gingembre, aide à une meilleure érection et performance. De plus, l’écorce de la cannelle contient du cinnamaldéhyde, un composé organique qui réchauffe le corps…et les cœurs ?

 

Les fruits de mer sont en effet riches en zinc, minéral primordiale dans la production de spermatozoïdes. Donc indéniablement je classe les fruits de mer comme aphrodisiaques scientifiquement prouvés !

 

Et enfin, le chocolat noir et les fruits rouges : l’image classique de la fraise trempée dans du chocolat noir représentant le désir et la sensualité est-elle justifiée ? indirectement, pourquoi pas…Le chocolat noir contient de la phényléthylamine, un composé qui stimule la libération d'endorphines dans le cerveau, procurant ainsi une sensation de plaisir. C’est d’ailleurs une des raisons qui le place dans la catégorie des aliments améliorant le stress et l’anxiété (Cf. Blog du mois de septembre « une rentrée sans stress »). De plus, il contient tout comme les fruits rouges un bon nombre de polyphénols, puissants anti-oxydants. Effet anti-oxydant qui protègent l’organisme contre l’oxydation au sens large et donc, y compris les spermatozoïdes et la qualité du sperme. Les antioxydants présents dans les fruits rouges, et particulièrement les anthocyanes, protègent les vaisseaux sanguins, contribuant à une meilleure circulation et donc à une meilleure érection. Évidemment je pense que la couleur rouge qui est associée à l’amour aide à l’effet aphrodisiaque.



 

En conclusion, je ne sais pas si tous ces aliments méritent leur appellation

« aphrodisiaque ». Mais ce qui est sûr, c’est que chacun d’entre eux ont des effets bénéfiques sur votre santé et particulièrement parce qu’ils ont des effets antioxydants et anti-inflammatoires scientifiquement prouvés. Rien que pour cela, je valide l’appellation…j’aurai peut-être plus de succès auprès des messieurs avec mes idées recettes et conseils en nutrition 😜.


S'aimer et donner de l'amour aux autres nourrit votre intérieur 🥰.


 



 

Sources :


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page